Actualités 

Nouvelle exposition permanente d’œuvres d’Armand Scholtès au Provana, le Salon culturel de l’association Vu pas Vu à Nice.

Mon ami aime un arbre...

qui est devant son immeuble. Longtemps il l'a vu, d'un regard habitué...

de ces regards automatiques qui signalent les obstacles, les bords de trottoirs, les affiches,

les devantures, les arrêts de trams... bref, tout l'ordinaire

et l'arbre était aussi dans l'ordinaire.

 

Et puis, un jour, il a regardé. L’œil a ouvert sa porte. L'arbre est entré

et le cœur s'en est mêlé.

Quand cela se produit, les choses quelconques ne sont plus quelconques, elles sont...

Auparavant, elles n'étaient pas,

elles étaient dans la catégorie du neutre, des choses là, grises, oubliées sitôt vues.

Si elles vous entrent dans l’œil, elles deviennent cousins, cousines, elles font signe,

elles racontent, et finissent par s'asseoir dans votre imagination.

 

Et maintenant, il a son arbre.

Il a appris son nom du lointain Chili, tout là-bas.

Ils se sont donné rendez-vous, tous les jours, et tous les jours encore...

Une passion douce, toute intérieure.

Un secret. De ces secrets que les enfants déposent dans le creux de l'oreille ; "tu ne diras

rien à personne, promis !" Secrets qui font sourire, réveillent la tendresse et vont

se nicher dans le duvet de votre affection.

 

Et maintenant, il y a des fruits

Des fruits ? Non pas des fruits... une récolte, une moisson...

Les premiers dessins sont venus au jour,

Un, deux, puis cinq, puis dix ; l’arbre commençait à se dire.

Des interprétations naissaient sous les crayons d’Armand,

tronc, racines, branches et ces curieux ballons qui s’accrochent ici et là.

Sont-ce des fruits ? des réserves d’énergie ? des excroissances gratuites ?

Peu importe, Armand les reproduit.

Des branches décharnées qui vont dans tous les sens, un maillage complexe,

où circulent les informations et la sève certainement…

Armand, on pourrait croire que l'arbre est fatigué, qu’il n’en a plus

pour longtemps, erreur ! C’est un arbre économe, il n’est pas dépensier,

il assure l’essentiel, pour durer !

Patron du développement durable, il gère au plus juste ses ressources.

Et sous tes crayons, Armand, de nouvelles naissances, encore, encore,

à t’étonner toi-même. La source coule toujours, c'est même une cascade !

 

Mon ami aime un arbre.

Qui n’a pas encore d’arbre qu’il se dépêche ! Platanes, tilleuls, marronniers

vous attendent pour une nouvelle alliance, une écologie fraternelle.

Accueillir en soi, fraterniser, faire route ensemble, boire à la source...

Rien à craindre, la source ne tarira pas, quatre fleuves immenses naissent au pied de l’arbre de vie,

ils baignent déjà l’univers !

Jean-Pierre Caloz

Pour en savoir plus : vupasvu.comwww.facebook.com/vu.pas.vu.cote.dazur &

https://www.youtube.com/channel/UC-WFn7k8xzf2S0Rn5pcTL5g

© 2020 par Galerie Scholtès 

18 rue Pastorelli, 06000 Nice

Mail : joel@vupasvu.com

  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook Clean